Après un long été à errer sur les routes de France et de Navarre au volant de notre Ford Mustang, nous voici de retour dans les froides terres nordiques, prêts à affronter un hiver aussi chaud que nos longues nuits festivalières. Le retour à la réalité est certes difficile mais il n’est pas sans compter sur l’irréductible équipe de l’Aéronef de Lille, avide de nous offrir des expériences qui sauront nourrir nos cœurs meurtris tout au long de la nouvelle saison.

Nous sommes déjà passés à côté de quelques pépites, le temps de redescendre doucement de nos rêveries estivales, il est donc temps de se rattraper dès le jeudi 26 octobre avec Georgio et son rap à fleur de peau, pur produit de Paris 18. On enchaîne dès le lendemain avec la déferlant Belge 2MANYDJS accompagnés pour l’occasion du grand manitou Lillois Péo Watson et de DDDXIE de l’écurie Alpage Records. Déferlement technoide en prévision sur l’avenue Willy Brandt.

Le 30 octobre, on prend la tangente vers Tel-Aviv avec Noga Erez et ses expérimentations electro trip-hop. Préparez vous à en prendre plein la tronche et les mirettes. Digne descendante de M.I.A, la demoiselle n’est pas là pour manger des endives.

La semaine de l’armistice commence ensuite de façon très peu pacifique avec The War On Drugs le 7 novembre. Le lendemain 8 novembre, c’est Jules Edouard Moustic, Mooosieur Groland et artiste associé de la saison qui gère votre journée. L’occasion d’aller faire un tour dans le Mississippi avec le photographe Edouard Caupeil et en Afrique du Sud avec le surprenant Spoek Mathambo dont le concert est précédée de la projection de « Future Sound of Mzansi », son film documentaire sur la scène musicale de son pays. On fini enfin la semaine en beauté avec cet amour de Mac Demarco qui vient nous présenter son nouvel album « This Old Dog ».

Pour la suite, pas le temps de niaiser, l’Aéronef est une véritable fusée qui ne s’arrête jamais de foncer à la vitesse de la lumière pour nous envoyer en l’air. Le mercredi 15 novembre verra donc se dérouler en ses portes la traditionnelle soirée reggae du Père Noel Est-Il Un Rocker, festival en faveur des enfants défavorisés de la métropole. Le jeudi 16 novembre, c’est au tour des merveilleux Rocky de prendre possession des lieux. L’occasion de fêter le 1er anniversaire de leur 1er album : « Soft Machines », à écouter d’urgence si ce n’est pas encore fait.

Le 17, la salle passe en mode réunion de famille de l’électro made in France. A votre gauche, Møme, le petit prince de la chillwave. A votre droite, Etienne de Crecy, vieux briscard de la French Touch et retourneur de dancefloors depuis une paire d’années ! Ou oublie pas après ça de passer un samedi tranquille en compagnie de Future Islands.

La semaine suivante commence en fanfare avec les grands Archive que l’on ne présente plus. On peut ensuite aller chercher les folles sonorités d’Aufgang en quittant les murs de l’Aéronef en se rendant du côté de l’Etoile à Mouvaux le 22 novembre. Le 24, déferlantes de nouvelles et froides vagues avec Trisomie 21 et Guerre Froide.

On essaie ensuite de ne pas craquer avant le retour de Vitalic et son tonitruant ODC live le 1er décembre suivi le lendemain par Hugo TSR dans un tout autre registre mais tout aussi prompt à foutre une claque à la fosse. Et si vous n’avez pas encore eu votre dose de rap français, il est impensable de rater les Rennais de Columbine le 15 décembre. Concentré de punchlines en prévision !

Cette première partie de saison s’annonce donc intergalactique et nous aurions pu vous en dire encore plus tant il reste de belles choses à découvrir au sein du vaisseau amiral d’Euralille. Et petit bonus, nous vous offrons 2 places pour le concert de 2MANYDJS ainsi que pour celui de Noga Erez. Pour tenter votre chance, rendez-vous sur notre page facebook. Rendez vous très bientôt pour de nouvelles aventures !

 •

L’Aéronef : Facebook / Site Internet